Une veste à plusieurs visages

Bonjour!

Je reviens vers vous avec un billet couture “upcycling" qui est un vrai plaisir couture pour moi! J’ai une grande collection de vêtements donnés par mon entourage et qui attendent d’être transformés. Dès que j’ai un moment libre, j’aime bien farfouiller dans ce stock et me laisser inspirer par tous ces vêtements qui ne sont plus voulus. Leur imaginer une nouvelle vie!

Et voilà, une vieille veste de mon père (100% laine) et une veste d’occasion en cuir qui ont déclenché l’idée de créer une veste décontractée, un peu oversized, mais structurée! Pour cela, j’ai pioché dans les différents styles de vestes: un col costume, des empiècements typiques d’une trench et un bas style motard.


Ensuite place au défi! Transformer mes idées dans un plan de couture concret… Chaque projet d’upcycling est unique, néanmoins voici une transcription de ma démarche pour cette veste.

Réflexion et conception patron

Réfléchir à un modèle, concevoir une base de patron et déterminer sa faisabilité. Comme vous pouvez imaginer c’est une étape qui prends du temps. Ici, j’ai voulu créer une veste courte avec col tailleur, des empiècements et des manches raglan également en cuir. Je vous précise que c’est un modèle de base car mon expérience m’a appris qu’il faut savoir adapter le modèle en cours de route car on peut se trouver face à des imprévus :)

Déconstruction

La structure principale de ma veste sera la veste costume. Je voulais surtout garder le col tailleur intact. Du coup, j’ai seulement défait les coutures côté et j’ai découpé l’emmanchure raglan sans toucher au col. Ensuite, j’ai sacrifié les poches originales et coupé la veste juste au-dessus pour avoir une veste courte.


J’ai désassemblé la veste en cuir pour obtenir les pièces nécessaires à la création des manches raglan et les empiècements. Pour les manches, j’étais face au premier problème. Vue que le cuir de la veste n’était pas partout en très bon état, j’ai essayé d’éviter l’utilisation de ces endroits abimés. Du coup, je ne pouvait pas obtenir une pièce assez grande pour rentrer les manches et qui, du coup, existent de plusieurs morceaux assemblés :) Pour le bas des manches j’ai utilisé la bande froncée élastique du bas de la veste en cuir.



Couture

Couture des empiècements dos et devant de la veste et création de la doublure. J’ai voulu garder la doublure de la veste originale pour le devant et derrière. C’est tellement bien fait les doublures des costumes homme! Il n’y pas moins de trois poches à l’intérieur. Quel luxe :)

Ensuite j’ai cousu les manches en cuir. Pour la doublure des manches j’ai utilisé un tissu de mon stock car impossible de les récupérer de la veste originale.

Finitions

Pour la finition du bas, j’avais en tête de faire une ceinture en bas de la veste. Au début je voulais la faire en cuir mais manque de matériel je l’ai fait dans la laine, et je ne regrette pas au final! Pour créer la bande en bas et la ceinture, j’ai utilisé les manches et le bas de la veste originale — découpé en plein de rectangles cousu ensemble.


Pour fixer la doublure à la fin, je l’ai replié pour qu’elle se trouve à 2,5 cm du bord. Ensuite, je l’ai cousu avec un point invisible à 3,5 cm du bord afin d’apporter l’aisance nécessaire.





?

Moment de doute — quelle veste Frankenstein j’ai créé? Elle est un peu bizarre, non?

Amour

Après plusieurs jours, que de l’adoration pour ma nouvelle veste :) La coupe oversize n’est pas mon style habituellement, mais au final j’aime beaucoup!






Petit note sur la couture du cuir:

Pour ce qui concerne la couture du cuir, j’ai brièvement parlé de quelques astuces dans un billet précédent. Sinon, il y a plein d’astuces à trouver sur le net comme par exemple ici.

Avant de coudre mes pièces je les ai nourris avec un crème de cirage que j’utilise pour mes chaussures et sacs, suivi d’un coup de spray imperméabilisant.


© 2020 charlotte D'ANVERS