Manteau cuir-laine

Bonjour, pour le premier billet de couture je vous présente mon manteau cuir-laine!


L’année dernière j’étais à une puce de couturières ou j’ai déniché ce merveilleux lainage brique chaleureux. J’étais hésitante de le prendre au début mais la charmante vendeuse, une couturière à la retraite m’a convaincue. Elle avait des merveilles sur son stand car elle se débarrassait de tous ces tissus de son atelier. Malheureusement je suis passée tard dans la journée car elle avait presque déjà tout vendu! Il restait encore ce lainage et un rouleau de lainage costume vert foncé que j’ai également pris.


Donc ce lainage a trainé au moins un an dans mon placard avant de lui trouver le projet parfait… un manteau cuir d’occasion trouvé à Anvers a fait le déclic! La couleur du cuir et le lainage brique étaient faits l’un pour l’autre donc pourquoi pas associer ces deux matières nobles pour faire un joli manteau mi-saison? Il faut bien des manteaux mi-saison à Aix car le vrai froid d’hiver est quand même quelque chose de plutôt éphémère ici :)


Je ne voulais pas rater ce projet donc j’ai pris un patron que j’avais déjà cousu: le manteau France Duval Stalla d’Atelier Scämmit. C’est un modèle ajusté qui lui donne un air très chic. D’ailleurs je ne conseillerai pas ce patron pour faire un gros manteau d’hiver car il faudra trop monter en taille ce qui fait perdre la charme du modèle. Pour vous dire j’ai fait un 38 pour ma taille habituelle de 36 pour arriver à un veste mi-saison.


Alors on passe à la couture!


Coudre du cuir peut faire peur mais je trouve que cela s’est passé plus facilement que prévu. Certes il y avait des endroits ou l’épaisseur était trop pour ma machine mais sinon le cuir glissait presque tout seul! Il faut dire que le cuir utilisé était très souple et pas trop épais ce qui a facilité la manipulation. Je n’ai même pas utilisé un pied spécial. Par contre il faut bien prendre une aiguille adaptée au cuir. J’ai aussi utilisé un fil extra-fort. Il faut aussi adapter la longueur de point, idéalement > 3,5 mm.

Et un dernier point crucial: on n’a pas droit à l’erreur! Eh oui, une fois la couture faite on ne peut pas l’enlever sans que les petits trous ou l’aiguille a passé restent visible.

J’ai voulu ajouter des accents cuir notamment aux poches paysannes, le col et les manches. Le col est un vrai puzzle de petit bouts de cuir surpiqué pour avoir une jolie finition.

Ensuite, le montage du manteau se déroulait toute seule avec le vidéo très instructif mis en disposition par la créatrice du patron. Pour la doublure j’ai utilisé du wax gentiment offert par ma belle-mère.


Et voilà un manteau laine avec des accents en cuir sympa.



En plus ce projet m’a fait vaincre la peur du cuir et il se peut que vous voyiez un sac en cuir prochainement car il me reste encore de ce manteau en cuir d’occasion!


© 2020 charlotte D'ANVERS